Birds on a wire

Rosemary Standley (voix) • Dom La Nena (violoncelle, voix)

Jeudi 29/07

Au commencement était le chant.
C’est avec ces mots d’une simplicité biblique que pourrait être contée la genèse de Birds On a Wire, le projet de Rosemary Standley et Dom La Nena. Le chant comme source et comme horizon, comme point d’ancrage et comme ligne de fuite, le chant dans ses plus grandes largeurs comme dans ses plus infimes replis... Tels pourraient être les termes fondateurs de ce duo expert en reprises tous azimuts (d’Henry Purcell à John Lennon, de Caetano Veloso à Tom Waits).
Dans Birds On a Wire, la métaphore des deux oiseaux sur un fil n’est pas seulement un emprunt à la célèbre chanson de Leonard Cohen, elle est aussi chevillée à l’âme d’un projet où le décloisonnement des genres est bien mieux qu’un programme ou une profession de foi : il est d’abord l’héritage de deux vies mis en commun, transformé en art de jouer, de chanter et de respirer la musique.

Loin des hiérarchies et classements, Rosemary et Dom, dans leurs gènes comme dans leur pratique, portent ainsi une indépendance d’approche et de mouvement qui cristallise ce que les Amériques (du Nord comme du Sud) ont donné de meilleur à l’histoire de la musique : une manière aussi spontanée qu’informelle de circuler entre le savant et le populaire, les traditions et la modernité, le proche et le lointain.