Ensemble avec Julia

30/07/2016

Une petite pluie s'est vite invitée à Charamillon retardant les préparatifs du second concert. C'est devant un parterre très nombreux - et impatient ! - que Julia Sarr va devoir chauffer sa voix et faire les essais techniques, avec "le viking du Sénégal" Fred Soul au piano, le brésilien Adriano Ténorio aux percussions et Frédéric Soulard au son. De cette situation qui aurait pu être délicate - la jeune chanteuse va en faire un moment de complicité avec le public, en allant à ses devants, et qui ne cessera de se rapprocher pour mieux communier.

Le concert est conçu comme un spectacle, on entend des voix off introduisant presque chacune des chansons. Des voix anonymes, d'autres plus connues - on reconnaît celle de Léopold Sédar Senghor. D'une voix de velours elle chante en wolof l'urgence d'aimer. 

Mais il y a une autre urgence, le ciel se couvre de plus en plus. Du fond de la vallée nous voyons les nuages s'accumuler et la pluie tomber et inévitablement se rapprocher. Julia Sarr invite alors les uns et les autres à se rapprocher aussi et à danser sous la pluie pour entonner un chant d'adieu sénégalais. Ensemble.


Plus d'actus